La boîte à papiers, une entreprise d'insertion par l'activité économique

Une définition


Les entreprises d'insertion par l'activité économique permettent à des personnes éloignées de l’emploi (chômeurs de longue durée, jeunes sans qualification, bénéficiaires de minima sociaux…) de réintégrer le monde du travail par une activité salariée, combinée à un accompagnement social et professionnel adapté.


Elles doivent faire l'objet dans ce cadre spécifique d'un conventionnement par l'Etat.


Des entreprises socialement responsables


Pleinement inscrites dans le marché concurrentiel, elles partagent avec les entreprises "classiques" l’affirmation d’un projet économique. Elles s’en distinguent par leur finalité sociale : l'insertion sociale et professionnelle de personnes éloignées de l'emploi. Les contrats qu'elles proposent ont pour objectif :


  • l'accès à l'emploi,
  • la requalification,
  • le rappel des règles de bases de l'entreprise,
  • le savoir être,
  • la vie collective en entreprise,
  • et le retour à l'emploi de personnes en difficulté.

 

L'entreprise d'insertion s'incscrit pleinement dans le développement durable avec sa dimension économique et sociale.


Des entreprises engagées dans des démarches qualité


La certification AFNOR «Système de management des entreprise d’insertion», AFAQ EI / ETTI, permet de garantir la qualité des pratiques sociales par un tiers certificateur.

L’insertion professionnelle à La boîte à papiers


Sur un effectif global de 130 personnes, 63 sont en contrat d’insertion professionnelle. Les contrats d'insertion sont des Contrats à Durée Déterminée d'une durée de 18 à 24 mois maximum généralement fractionnés en 3 contrats :


  • Le premier de 4 à 7 mois pour une phase d'intégration permettant de valider la motivation des personnes recrutées, de définir un projet professionnel et un contrat d'objectif.
  • Le deuxième de 6 mois en moyenne pour poursuivre la mise en oeuvre du projet.
  • Le troisième, si nécessaire, de 4 à 6 mois, pour finaliser les engagements et préparer la sortie.

 

L'accompagnement socio-professionnel est réalisé en interne par deux conseillers en insertion professionnelle chargés du recrutement, de la définition du projet professionnel et de son suivi, de l'accompagnement, de la formation. Elles assurent également la mise en réseaux avec des partenaires externes spécialisés : organismes et centres de formation ou de suivi ; services d'aide au logement ou à vocation sociale...

Ce travail d’insertion est financé par une aide de l’Etat, à laquelle peuvent participer les collectivités territoriales, le Conseil Départemental et le Conseil Régional en fonction de leurs domaines de compétences.




Les activités variées de La boîte à papiers ouvrent des possibilités de qualification dans différents métiers, notamment :

  • opérateurs de production,
  • chauffeurs,
  • manutentionnaires,
  • caristes…

 

Une veille est réalisée sur des possibilités d'emploi pour les personnes à l'issue de leur contrat d'insertion : offres d'emploi classiques par POLE EMPLOI, par la presse, mais surtout grâce à un réseau d'entreprises partenaires développé au fil du temps auprès de nos partenaires, clients, fournisseurs...


Des objectifs et des engagements de résultat


Depuis 2010, les objectifs avec l'Etat sont formalisés dans un "dialogue de gestion" annuel. Ainsi, chaque année un engagement est pris et contractualisé pour l'année suivante. Cet engagement comporte à la fois des objectifs de résultat et de moyen allant tous dans le même sens : améliorer l'employabilité des personnes à l'issue de leur contrat.


 

Les résultats 2016

 

  • 39 personnes ont terminé leur parcours d'insertion à La boîte à papiers en 2016

 

  • 21 d'entre elles ont quitté l'entreprise pour un emploi durable ou une formation